Articles

Articles

Quand des avocats sont débiteurs



29.06.2021
Alexandre Dormane

1. L’avocat est un débiteur comme un autre

En tant que professionnel, l’avocat a aussi des fournisseurs, qui ne sont pas toujours payés à temps.

Dans quels domaines avons-nous des dossiers contre des avocats ? On peut citer les prestataires de services informatiques – télécoms, les sociétés de nettoyage, les agences de communication, plus rarement des questions de loyer. Dans certains cas, il s’agit de difficultés financières du débiteur, auxquelles un avocat peut être confronté comme n’importe quelle autre entreprise.

La plupart du temps, il existe une contestation sur la prestation : nettoyage mal, ou pas suffisamment bien, fait, installation informatique défectueuse, litige sur la date de renouvellement d’un contrat de maintenance, etc …

2. L’avocat n’est pas un débiteur comme un autre

Inutile d’espérer impressionner un avocat en parlant de procédure judiciaire : c’est son métier !

La gestion d’un dossier d’impayé contre un avocat doit s’appuyer sur plusieurs points de  méthodologie.

Tout d’abord, être extrêmement précis avec les pièces justificatives : pas de pièces probantes, pas de recouvrement.

Ensuite, comprendre que la négociation transactionnelle est rarement à utiliser. Dans une affaire classique qui fait l’objet d’une contestation, si les positions techniques ou commerciales de chaque partie sont irréconciliables, il est fréquent de mettre le litige de côté pour rechercher un accord sur un montant transactionnel, qui évite les longues discussions et la procédure judiciaire. Cette méthode ne fonctionne pas avec un avocat.

Enfin, un avocat sera souvent d’un formalisme pointilleux lorsqu’il s’agira de mettre un terme à l’affaire. C’est tout à son honneur d’être précis pour éviter les risques juridiques, même si cela peut sembler bien contraignant.

3. Un exemple récent

Dans un dossier récent, le CABINET D’ORMANE a traité un impayé contre un avocat, pour une société de communication qui avait réalisé un reportage publi-rédactionnel diffusé dans un hebdomadaire.

Le débiteur avocat, cabinet domicilié dans un beau quartier parisien, n’a jamais répondu à nos courriers, e.mails et messages téléphoniques lui demandant une solution amiable.

Avec l’accord de notre Client, nous avons fait une injonction de payer, qui s’est poursuivie jusqu’à l’exécution pour obtenir le règlement. Nous n’avons en fait jamais su pour quelle raison le débiteur est resté sourd et muet, et n’a pas réglé spontanément cette affaire qui ne souffrait d’aucune contestation.

Les avocats sont des débiteurs bien spécifiques. Avec sa riche expérience, le CABINET D’ORMANE parvient généralement à trouver des solutions pour ces affaires particulières.

Avec le CABINET D’ORMANE, pour récupérer vos impayés, c’est maintenant.

Se faire payer, c’est juste

Pour en savoir plus, demander notre documentation gratuite:

Demande Documentation

  • SÉLECTIONNEZ VOS DOCUMENTS

 




NOS RÉCENTS ARTICLES



Les secrets pour inciter les débiteurs à payer leurs dettes

23.01.2018
Quels sont nos secrets pour inciter les débiteurs à payer leurs dettes ? C’est souvent la pr [..]
Lire l'article

Dis, c’était comment avant ?

30.11.2021
Avant 2005, et le smartphone ? Avant 1995, et internet ? Avant 1985, et l’ordinateur personn [..]
Lire l'article

Chèques mal libellés, que faire ?

23.11.2021
Vous recevez un chèque de votre client, mais il est mal libellé : la somme en chiffres est diffé [..]
Lire l'article

Arnaques et escroqueries : quand votre client est victime d’un employé indélicat

09.11.2021
1) Un cas bien particulier Dans l’affaire en question, le débiteur, société de transport, a [..]
Lire l'article